Chronique 8 (19-10-03)


D'après les propos de notre informateur, l'entrée du passage se trouvait là-haut, en plein milieu de la falaise dominant ce petit village alpin. En traversant la forêt de sapins et en longeant cette arrête, on aboutirait à un surplomb procurant comme un sentier de ronde au-dessus du précipice.
" Une promenade pour enfants, sans difficulté pour Merlin. " avait-il ajouté. Mais dans ses yeux il y avait eu comme un éclair de défi.

Parvenu à l'entrée de la grotte, j'étais resté longuement assis à même le rocher. Histoire d'oublier les éboulis s'effritant sous les pieds, les corniches de 5 centimètres, et le chant attirant du vent balayant 500 mètres de précipice.

Sans plus penser au chemin de retour, je m'engouffrais dans la grotte. Au bout d'une dizaine de mètres, je n'eus plus besoin de ma torche, des vers luisants disposés tout du long éclairant suffisamment le passage. Sans aucune précaution je suivais d'agréables odeurs de cuisine. Lorsque je parvins à une grande salle au centre de laquelle une table présentait plusieurs plats fumants et odorants.
" Assieds-toi et mange ! " me dit une voix.
Sans chercher à comprendre l'incompréhensible je me régalais de plats succulents et raffinés. Après avoir dégusté de nombreuses viandes et de délicats poissons, des purées et gratins, testé nombre de fromages et quelques sucreries, je me demandais comment faire pour emporter au moins un morceau de ce gâteau aux poires si appétissant, lorsqu'une ange apparut m'apportant une boîte à gâteau.

Rebroussant chemin, j'arrivais à la sortie de la grotte à la fin du jour. Les couleurs oranges et sanguines du soleil se couchant au-dessus de la mer bleu sombre étaient si magnifiques que je restais un moment assis sur le sable de la plage à contempler ces merveilles chromatiques.

Enfin de retour, alors que je lui proposais du gâteau aux poires, Mélusine me demanda où en était mon enquête.
" Pourquoi faire une enquête ? Je l'ai, la recette du gâteau aux poires et fruits de la passion. "

Gâteau aux poires et aux fruits de la passion
Cuisine gourmande Septembre-Octobre 2003

Pour 6 personnes
230 g de beurre, 200 g de sucre, 160 g de farine, 50 g de poudre d'amandes, 1/2 paquet de levure chimique, 2 œufs, 3 poires mûres mais fermes, 6 fruits de la passion, 2 jus d'orange, 2 cuil. à soupe de rhum, 1 pincée de sel.

Allumez le four thermostat 6 (à 180 °C). Faites fondre 200 g de beurre sans trop le chauffer. Beurrez un moule à manqué à bord amovible. Disposez dans le fond un disque de papier sulfurisé beurré également.

Dans un saladier, mélangez le sucre et le sel au beurre fondu, puis incorporez 1 jus d'orange, les oeufs l'un après l'autre, la farine tamisée avec la levure, et la poudre d'amandes. Versez la pâte dans le moule.

Epluchez les poires, coupez-les en deux. Déposez les demi-poires, côté bombé vers le haut, dans la pâte. Enfournez et faites cuire de 40 à 45 min.
Ouvrez en deux les fruits de la passion. Mélangez le jus et les pépins avec le rhum et le second jus d'orange.
A la sortie du four, glissez le gâteau sur un plat. Arrosez-le avec le jus de fruits de la passion parfumé, laissez refroidir.